• Le gluten et ses dégâts (suite)

    Certaines d'entre vous m'ont dit connaître des personnes intolérantes

    au gluten, ou carrément allergiques.

     

    Il existe pourtant un grand nombre de personnes adultes qui ne

    savent pas qu'elles le sont et continuent d'en consommer avec les risques.

     

    "Voir les mêmes sites donnés hier."

    La maladie coeliaque

    (intolérance au gluten) et l'allergie au blé.

    La maladie coeliaque (aussi appelée psilosis coeliaque, entéropathie intolérante au gluten, ou entéropathie sensible au gluten) apparaît lorsqu'il y a une réaction chronique contre certaines chaînes protéiques présentes dans certaines céréales. (Se référer au lien suivant.) Cette réaction engendre la destruction des villosités intestinales de l'intestin grêle, ce qui cause la malabsorption des nutriments.

    Il est prouvé qu'il existe une influence génétique sur le risque de déclarer la maladie coeliaque. 5 à 10 % des individus dont un des parents a développé une maladie coeliaque développeront à leur tour cette pathologie. Celle maladie affecte les deux sexes, et elle peut se déclarer à n'importe quel âge, de la petite enfance (dès que les céréales sont introduites dans le régime alimentaire) jusqu'à tardivement (même si l'individu à consommé des céréales toute sa vie sans en être précédemment affecté.) La maladie se déclare lorsqu'il y a combinaison des deux paramètres suivants : une prédisposition génétique (deux marqueurs spécifiques du « soi » appelés facteurs du CMH, sont présents chez plus de 90% des sujets atteints de cette maladie aux Etats- Unis) et un facteur déclenchant qui peut être environnemental (surexposition au blé) de situation (stress émotionnel sévère par exemple) physique (une grossesse ou une opération chirurgicale), ou pathologique (une infection virale.)

    On a longtemps pensé que si la maladie se déclarait pendant l'enfance, elle perdurerait à l'âge adulte. Des études récentes indiquent qu'il n'est pas rare que les symptômes de la maladie coeliaque disparaissent à l'adolescence donnant l'impression d'une guérison. Plus tard, au cours de la vie, ces malades peuvent découvrir que leur petit intestin présente des dégâts considérables et que cela a affecté de manière importante l'absorption des nutriments essentiels pendant des années.

     

    Traitements :


    Il n'existe pas de médicaments que les malades puissent prendre en espérant guérir. Pas de guérison mais l'opportunité pour les malades de vivre normalement et en bonne santé en suivant un régime sans gluten. Cela signifie bannir tout produit dérivé du blé, du seigle, de l'orge, du kamut et de quelques autres céréales moins connues.


    Symptômes:


    Il n'y a pas de maladie type. Certains malades ne présentent presque aucun symptômes (formes asymptomatiques ou latentes de la maladie) tandis que dans certains cas extrêmes, des patients se présentent à leurs médecins avec des gaz, des ballonnements, des diarrhées et une perte de poid dus à la malabsorption des nutriments. Entre ces deux extrémités, on trouve une grande variété de symptômes :

    • La diarrhée
    • La constipation
    • Des Statorrhées (caillots gras qui flottent au lieu de couler)
    • Des douleurs abdominales
    • Des flatulences excessives
    • Touts les problèmes associés à une déficience en vitamine
    • Déficience en fer (anémie)
    • Fatigue chronique
    • Faiblesse
    • Douleurs osseuses
    • Fragilité osseuse
    • Sensations anormales ou altérées de la peau (parasthésie) y compris des brûlures ou des chatouillements.
    • Des oedèmes
    • Des maux de tête
    • Neuropathie périphérique (picotements dans les doigts et les orteils)

    Chez les enfants, on trouve également les symptômes suivants :

    • Ralentissement de croissance
    • Paleur
    • Irritabilité
    • Incapacité à se concentrer
    • Pertes
    • Ballonnements
    • Diarrhées mousseuses

    MON AVIS :

     

     Tous ces symptômes passent souvent inaperçus ou incompris des médecins.

     Mieux vaut donc être informé soi-même des dangers du "gluten" que l'on trouve de plus en plus dans les céréales puisqu'il a été augmenté par modification de ces céréales : ceci pour que la farine fasse un pain plus croustillant. C'est ainsi qu'à force de modifier tout, on nous pourri la santé et la vie.

     

    J'ai fait hier un pain avec de la farine de riz et de châtaigne (qui ne contiennent pas de gluten naturellement. La farine de maïs, de sarrasin ainsi que de quinoa n'en contiennent pas non plus) vous ajoutez la levure sans gluten également, huile d'olive et eau tiède. Il est bien meilleur que le pain banal que j'achetais chez le boulanger.

     

    Il a été découvert aussi que le régime "sans gluten" améliorait la santé des autistes.

     

    BONNE JOURNEE

     

    L Y D I A


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 12:25
    Mousse

    Bonjour chère Lydia,

    En passant pour te souhaiter une bonne fin de semaine.

    Bisous

    2
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 12:27
    Mousse

    J'oublie de te dire, que je reviens ce soir pour lire la suite à l'aise.

    Je suis un peu pressée.

    Biz

    3
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 16:15
    Lydia CHAMARIE

    C'est important ! Je découvre moi-même les dangers de ce gluten qui ne convient pas trop à la santé.

    Lydia

    4
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 17:38
    Mousse

    Bonsoir chère Lydia,

    Le sujet est vraiment intéressant.

    La vie est plus difficile pour la personne qui en souffre.

    On ne voit rien dans les prises de sang ?

    Merci pour ce très bon article.

    Ton pain est certainement délicieux.

    Il y a moyen de faire sans gluten et heureusement.

    Bonne fin de journée.

    Bisous

    5
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 18:44
    helene merrick

    C'est très intéressant Lydia, tes notes sur le gluten et les troubles qu'il provoque, ça donne à réfléchir.

    A propos de "Carmen", je suppose que tu plaisantais, c'est justement le fait qu'elle soit atroce qui me fait rire, et a fait rire quelques blogueurs qui l'avaient découverte chez Zorg.

    Bon week end. Bises. Hélène

    6
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 20:30
    CHAP

    J'en avais entendu parler mais ne pensais pas que cela pouvait entraîner autant de problèmes de santé possibles.

    Bonne soirée,

    Gérard.

    7
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 20:43
    Lydia CHAMARIE

    Non je ne plaisantais pas Hélène, j'aime les belles images de femme comme on en trouve sur certains blogs "over-blog" parce que ça repose l'esprit. Celle-là ne me repose pas du tout, c'est comme ça que je le vois.

    Sans rancune,

    Aliette-Lydia

    8
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 20:45
    Lydia CHAMARIE

    Eh oui ! Moi non plus je ne pensais pas. J'ai découvert ça il y a peu et je commence à m'orienter vers le "sans gluten." Cela ne peut qu'être bon. Le blé a été tellement transformé qu'il est devenu indigeste.

    Aliette-Lydia

    9
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 20:46
    CHAMARIE

    On peut le savoir par des prises de sang. Mais mieux vaut diminuer sa consommation de gluten en faisant ce qu'il faut. C'est toute une recherche mais ça en vaut la peine.

    Lydia

    10
    Dimanche 23 Janvier 2011 à 11:04

    J'en apprends ici...comment sait-on sûrement que c'est cette maladie qui déclenche ces symptômes ?..ils peuvent être passagers, et provenir d'autres raisons ?...il y a beaucoup de personnes qui en ont un ou plusieurs, et ne sont sans doute pas atteint de cette maladie là...bref, tu me fais peur là  

    11
    Lundi 24 Janvier 2011 à 08:53
    CHAMARIE

    Je t'ai mis un commentaire à ce sujet,

    Lydia

    12
    Lundi 24 Janvier 2011 à 19:52
    oli4

    Oups !!!!!!!!!! je savais pas tout cela moi, je ferai attention!!

    Bisous,

    Olivier

    13
    Lundi 24 Janvier 2011 à 21:20
    Lydia CHAMARIE

    Oui fais attention Olivier ! La nourriture, c'est important pour la santé.

    Lydia

    14
    Lundi 24 Janvier 2011 à 21:21
    oli4

    oui je sais mais le gluten .....savait pas du tout ....

    15
    Mardi 25 Janvier 2011 à 19:30
    Lydia CHAMARIE

    Peu savent !

    Lydia

    16
    Mardi 25 Janvier 2011 à 19:58
    Martine

    Bonsoir Lydia,

    J'ai remarqué un de tes commentaires chez Quichottine dans lequel tu disais que certains visiteurs ont pris une phrase, rien qu'une et ils n'ont pas vu ou lu toute la note...". Cela se passe aussi chez moi.  C'est frustrant de constater que l'article est lu en diagonale, voire pas du tout. Manifestement on a juste regardé la photo...:(

    Ton article sur le gluten est passionnant. Je connais quelques personnes allergiques. Mais, de savoir qu'on peut l'être sans symptomes apparents, là, tu m'en apprends. Cela fait même peur vu la liste des conséquences sur l'organisme.

    J'essayerai ta recette. J'ai justement de la farine de riz et de chataîgne.  Dans mon magasin diététique, le rayon des produits sans gluten s'aggrandit... Un signe du nombre grandissant  de personnes concernées.

    Merci pour cet article très fouillé.

    Bonne soirée Lydia

    Martine

    17
    Mardi 25 Janvier 2011 à 22:35
    Lydia CHAMARIE

    Je suis allée voir chez toi et j'ai vu que les commentaires étaient fermés ; je le regrette car je n'ai pas pu mettre le mien.

    Gros bisous

    Lydia

    18
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 04:49
    Martine

    Bonjour Lydia,

    C'est gentil d'être passée me voir.. Merci

    Les commentaires ne sont pas fermés. Seulement sous "bienvenue" car les visiteurs ont commencé à se tromper.

    Il faut descendre en bas de l'article qui t'intéresse, cliquer sur commentaire et ,  là, tu verras l'espace où laisser le tien.

    Bonne journée à toi Lydia

    Martine

    19
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 07:57
    Lydia CHAMARIE

    Voilà, j'ai réussi cette fois,

    Lydia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :