• 1276614273_9273ebfbd1.jpg

     

     

    C'est exact, comme me l'a écrit un ami, j'ai besoin de douceur, de calme,

     

    Et les images choisies le révèlent.

     

    Je vous souhaite un bon week-end,

     

    A Lundi

     

    L Y D I A


    38 commentaires
  • Une maman faisant la lecture à son enfant,

     

    avec son petit chapeau rond sur la tête et son sein dénudé :

     

    Peintre Charles Chaplin
    Là aussi, image sereine et calme.
    Il en existe encore aujourd'hui des parents qui lisent à leurs enfants.
    Bonne journée,
    L Y D I A

    20 commentaires
  • Femmes de Volegov Vladimir
    N'est-elle pas pleine de douceur, de calme, parfaite en un mot,
    cette peinture de :

    Volegov Vladimir

     


    C'est la perfection dans la beauté sereine d'un matin d'été.


    Par contre ici elle tient sa tasse entre ses mains

     

    et dans ses yeux on peut voir l'inquiétude, le souci.

     

    Femmes de Volegov Vladimir
    D'un instant à l'autre, un souvenir plus ou moins douloureux
    a dû lui revenir à l'esprit. D'un seul coup, son regard s'est obscurci.
    Et tout son visage s'en ressent.
    Lusile, merci pour ces beautés.
    GROS BISOUS A VOUS TOUS ET TOUTES. BONNE NUIT.
    L Y D I A

    18 commentaires
  • Denise Legrix est née sans bras ni jambes. Elle a connu une enfance et une adolescence éprouvantes. L'amour de son père et de sa mère ne lui ont pas manqué. La petite ferme dont les Legrix n'étaient que métayers, le bocage normand, la condition paysanne, la proximité de la nature, ont imprégné la jeune Denise d'images simples et robustes, de sentiments généreux et d'une philosophie merveilleuse : l'acceptation des situations les plus terribles pour les sublimer.

    denise Legris (2).jpg

    Rien n'est plus étonnant dans un corps diminué que l'explosion d'une volonté impétueuse. Une force qui va s'exprimer dans des apprentissages techniques invraisemblables. Ecrire, dessiner en ne guidant le porte-plume ou le pinceau qu'avec les lèvres. S'affranchir, sans jambes ni bras, des distances, des obstacles, parcourir la France et même le monde, non point en guise de défi, mais pour témoigner et vivre en plein accord avec soi-même et les autres.

    Denise Legrix écrit : "A quatre ans, je n'avais plus guère besoin des autres pour manger (sauf couper la viande) ni pour boire. Libérer mon entourage, me libérer de lui, je ne rêvais que de cela." Denise Legrix l'avait compris et l'accomplissait malgré le boulet de son handicap, malgré la pesanteur voire la résistance des siens.

     

     

     

     

    une de ses toiles : le clown

    clown.jpg

    Elle a écrit aussi trois livres, obtenu le prix Schweitzer, inventé et promu une "Opération Espoir" qui a permis de collecter en 1962, 4 millions de francs en faveur de l'enfance handicapée. Officier de la Légion d'Honneur, du mérite national, du mérite civique, elle partage son existence entre deux activités essentielles.

    La première : la peinture, celle qui vient des lèvres et lui permet de se libérer de toute forme d'assistance. Elle a signé de nombreuses toiles qui ont été exposées, achetées par des amateurs, par des professionnels, par des musées.

    La seconde : le témoignage exemplaire débarrassé de toute sensiblerie, l'invitation à partager, à aller de l'avant, ensemble, offertes à toutes les soeurs, à tous les frères handicapés qui doutent, qui hésitent, qui vivent dans l'attente de ce message, ce déclic déterminant.

    La vie fuse, pétille, éclabousse sous le pinceau de Denise. L'artiste s'exprime sans le moindre complexe. Ses oeuvres sont autant de confidences, de sourires, de mercis. Elle aime à peindre la nature et surtout les fleurs.

    On sait grâce aux poètes d'hier et d'aujourd'hui, que rien n'est plus important qu'une fleur.
    Jean Lozi

    Elle a dit :

    "Le bonheur n'est pas de recevoir, mais de donner,
    ne consiste pas dans le gain, le faste, la volupté,
    mais dans le déroulement de petites joies acquises dans la paix du coeur."

     

     

     

     

     

    Quelques-unes de ses toiles :

    La nature sommeille

    denise Legris (2) (2).jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Arrangement champêtre

    denise Legris (2) (2) (2).jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Elle a dit encore : "L'essentiel de ma vie c'est peindre. Que ce soit avec ma bouche, quelle importance ?
    Ce qui compte c'est le résultat."

    Elle fait partie du groupe des artistes peignant de la bouche etdu pied (APBP)

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique